Le CBD peut-il contribuer à améliorer les performances sportives ?

Main picture
Pour les sportifs de haut niveau qui s’efforcent d’atteindre des sommets, la recherche de substances permettant d’améliorer la performance existe bel et bien… Les suppléments et/ou substances ingérées doivent bien évidemment être conformes aux lois antidopage, et de préférence d’origine naturelle afin de préserver l’organisme. De nos jours, le CBD crée un certain engouement chez les athlètes du monde entier : Certains revendiquent des avantages aussi divers que la récupération accélérée d’une blessure, un sommeil plus réparateur ou une diminution des douleurs musculaires… Le THC étant jugé comme une substance illicite, l’Agence mondiale antidopage autoriserait l’utilisation de CBD pur sans THC.. Il s’avère que le CBD est un cannabinoïde ayant un effet « non-enivrant », doté de propriétés pouvant être anti-inflammatoires, neuroprotectrices, analgésiques et pouvant lutter contre l’anxiété : le CBD pourrait alors représenter un supplément légal qui changerait la donne… Existe-t-il des données substantielles prouvant que le CBD pourrait offrir aux athlètes un avantage à l’utiliser sous différentes formes telles que l’huile de CBD par exemple ? En d’autres termes, que sait-on des études liées à l’usage du CBD ? Selon une étude américaine récente publiée en 2020, le CBD pourrait aider les sportifs de différentes manières, notamment en réduisant l’inflammation et la sensation de douleur. Une revue de 2020 publiée dans Sports Medicine (USA) a analysé des études précliniques sur des animaux ainsi que des essais cliniques sur le CBD chez des populations non-sportives. Les auteurs ont découvert que le CBD pouvait favoriser des effets physiologiques, biochimiques et psychologiques potentiellement bénéfiques pour les athlètes. L’une des principales conclusions de l’examen est que le CBD pourrait aider à soulager la douleur inflammatoire associée aux lésions tissulaires. Cela pourrait être un avantage important pour les coureurs de haut niveau ayant besoin d’endurance par exemple : des entraînements répétitifs sur de longues distances peuvent provoquer une inflammation et une irritation des nerfs périphériques. Le CBD aiderait à se protéger contre les dommages gastro-intestinaux Dans la même revue Sports Medicine, il est également révélé que le CBD pourrait protéger contre les dommages gastro-intestinaux. Les sportifs qui s’adonnent régulièrement à une activité intense pourraient ainsi réduire leur stress gastro-intestinal. Ce type de stress est non négligeable car il peut avoir une influence négative sur leurs performances physiques et leur récupération (nausées, vomissements..) Enfin les mêmes auteurs ci-dessus ont révélé d’autres bénéfices du CBD : Il pourrait favoriser une récupération osseuse saine et aider ainsi à mieux guérir des fractures. Il pourrait aussi aider les athlètes à gérer l’anxiété de la performance sportive, qui est élevée avant une compétition et pouvant entraîner une perte de sommeil, augmenter la dépense énergétique. Selon les auteurs de cette même revue, des études sur des populations humaines non sportives ont indiqué que le CBD pouvait soulager l’anxiété dans des situations stressantes. Le CBD pourrait même être plus efficace lorsqu’il est associé à des interventions psychologiques telles que les thérapies cognitivo-comportementales…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *