220 ans de CBD : chronologie d’un produit à la réputation sulfureuse…

Le cannabidiol, ou CBD, est un composé botanique extrait du cannabis et du chanvre ayant pour but d’améliorer le corps sans déranger l’esprit.

Voici les faits saillants de la chronologie de l’utilisation du CBD, de la reine de l’époque Victorienne à aujourd’hui :


Années 1800

Le CBD contenu dans le cannabis soulage les crampes menstruelles de la reine Victoria.

1940

Le CBD est isolé à l’Université de l’Illinois. Les chercheurs ont qualifié le CBD de «très toxique» et ont déclaré «qu’il n’est pas actif dans le cannabis». Les chercheurs ont déclaré que le CBD n’avait aucun rôle dans le corps humain mais ont admis qu’ils ne comprenaient pas complètement le CBD.

1946

Le CBD et le THC sont testés sur des animaux de laboratoire. Sous la direction de Walter S. Loewe, les chercheurs constatent que le THC induisait des effets de type “transe” chez les lapins et les souris, tandis que le CBD ne semblait produire aucun effet comportemental observable.

1964

La structure du CBD (et du THC) déterminée par le Docteur Raphael Mechoulam, chimiste à l’Université hébraïque de Jérusalem, ouvre la recherche sur les centaines de bienfaits médicinaux du CBD.


Fin des années 1960

Le CBD et le THC sont testés sur des primates de laboratoire par l’équipe du Docteur Mechoulam. Résultat : le THC a été jugé responsable des effets intoxicants, contrairement au CBD.

1973

Des scientifiques brésiliens ont déclaré que le CBD réduisait, voire prévenait les convulsions causées par l’épilepsie chez les animaux. Les recherches sur les effets du CBD sur les humains, quant à elles, n’ont pas été concluantes.


1974

Selon des scientifiques brésiliens, le CBD fonctionne comme un anxiolytique, réduisant les symptômes de l’épilepsie.

Milieu des années 1970

Il a été démontré que le CBD réduisait les nausées et les vomissements des patients cancéreux causés par la chimiothérapie. Les effets sédatifs du CBD ont également été découverts. D’autres études ont confirmé un phénomène découvert chez l’animal : le CBD améliore le sommeil des patients souffrant d’insomnie.

British Pharmacopoeia, une publication de normes de qualité pour les substances médicinales au Royaume-Uni, a publié une teinture de cannabis sous licence contenant du CBD.


1980

Le CBD a diminué les convulsions subies par les enfants épileptiques, selon les résultats d’essais en double aveugle menés par le Docteur Mechoulam et des chercheurs brésiliens.


1982

Le CBD a des effets antipsychotiques.

1995

Le CBD a d’abord été administré ouvertement lors d’un test clinique dont les participants ont signalé des améliorations remarquables.


Fin des années 90

Le CBD s’est avéré être un puissant antioxydant cellulaire par les chercheurs des National Institutes of Mental Health. D’autres études ont révélé les propriétés neuroprotectrices du CBD.


1998

L’histoire du CBD s’est construite lorsque le gouvernement britannique a autorisé GW Pharmaceuticals à cultiver du cannabis et à développer un extrait précis et cohérent à utiliser dans les essais cliniques. Le co-fondateur de GW Pharmaceuticals, Geoffrey Guy, a convaincu le gouvernement que les plantes riches en CBD pouvaient produire des médicaments à base de cannabis avec peu ou pas d’effet psychoactif.


1999

Le médicament CBD Epidiolex de GW Pharmaceuticals commence ses essais.


2003

Le CBD est breveté en tant que neuroprotecteur par le gouvernement des États-Unis (brevet américain n ° 6,630,507)


2006

Des variétés de cannabis riches en CBD émergent en Californie, dirigées par des dispensaires comme Harbourside à Oakland.


2008

Les graines Cannatonic riches en CBD de Resin Seeds font leurs débuts aux USA.

2011

Selon des études, le CBD peut être utilisé afin de traiter des maladies comme l’épilepsie, l’anxiété, les maladies cardiovasculaires, la schizophrénie et le cancer.

2013

Le CBD capte l’attention des médias lorsque le réseau de télévision câblée CNN rapporte l’histoire de Charlotte Figi, une patiente épileptique de 6 ans, dont les multiples crises quotidiennes ont été traitées avec du CBD.

2016

Les Huiles de CBD, aliments infusés et bonbons au CBD sont vendus par le géant Walmart.

Fin 2020

Il est interdit d’interdire le CBD en France d’après un arrêt de la CJUE (Cour de Justice de l’Union Européenne) : la plante doit contenir moins de 0,2% de THC et les les produits finis tels que les huiles de CBD doivent en être totalement dépourvus.

Sources :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/?term=Cannabidiol+epilepsy%2C

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *